La balise title d’une page web est un critère essentiel pour le référencement naturel (SEO). Ses bonnes pratiques de rédaction sont connues d’une manière générale, mais ce n’est pas toujours facile de transposer pour son cas de figure eCommerce. Voici de quoi se poser les bonnes questions.

Comprendre la balise title

Qu’est-ce que c’est ?

C’est un champ de texte que l’on renseigne à propos d’une page web telle qu’elle soit. Sur une boutique eCommerce, cette page web sera le plus souvent une page produit, une page catégorie, une page de marque, ou encore un article rédigé. Elle n’est pas visible à proprement parler sur la page car elle figure dans la partie <head> de la page HTML, on peut la considérer à ce titre comme une méta-donnée.

La balise title est un critère primordial pour le référencement naturel, et est reprise le plus souvent par les moteurs de recherche comme titre du résultat de recherche. Voici par exemple la page des résultats de recherche (SERP) de Google.

Résultat de recherche Google avec la balise title reprise en gros

Résultat de recherche Google avec la balise title reprise en gros

Pour connaître la balise title d’une page sans mettre les mains dans le code et sans faire appel aux moteurs de recherche, il suffit de regarder ce qui est écrit dans la barre verticale de votre navigateur (fenêtre ou onglet).

Barre verticale du navigateur avec la balise title

Barre verticale du navigateur (ici Chromium) avec la balise title

Les règles de base

Il est bon de récapituler les règles à respecter lors de la rédaction de la balise title. Cela n’est pas nouveau et valable pour tous les sites web.

  • Une rédaction destinée à l’internaute et agréable à lire.
  • Décrit le contenu de la page.
  • Contient des mots-clés variés.
  • Une longueur entre 55 et 70 caractères.
  • Le plus important en premier, et les précisions superflues à la fin.

Ce n’est pas plus compliqué que cela. Et pourtant, l’optimisation des balises title est un travail long et fastidieux qui est souvent peu ou mal mis en place sur les sites internet.

Derrière cette énonciation en quatre points, voici ce qui se cache derrière chaque règle.

  • Agréable à lire : prononcez le titre dans votre tête ou à haute voix, et jugez votre fluidité de lecture et de compréhension. S’il faut vous y reprendre à plusieurs fois avant de comprendre, ou si ça vous saoule, c’est qu’il y a un problème. Le travail de rédaction doit être entrepris par une personne avec une bonne orthographe et des qualités rédactionnelles.
  • Décrit le contenu : il s’agit de ne pas décevoir l’internaute avec un titre alléchant et un contenu qui ne correspond pas. On générerait alors de la déception aux conséquences terribles pour le SEO. Pour une boutique eCommerce il y a donc des éléments indispensables à inclure dans le titre (cf. ci-après).
  • Mots clés variés : en variant le vocabulaire on augmente ses chances de décrocher un mot clé. On insiste alors sur une thématique, ce que le moteur de recherche remarque.
  • Longueur : le moteur de recherche réserve un espace à longueur variable pour les résultats de recherche. Sur les smartphones, l’espace n’est pas le même que sur les postes de travail, comme le démontre cet article. Il est important d’utiliser à 100% l’espace qui nous est alloué. Dites-vous que le résultat de recherche est comme un encart de petite annonce et il faut optimiser le moindre caractère. Un titre trop long passerait à coté de son objectif évident de concision.
  • Plus important en premier : si jamais le moteur de recherche décidait de couper votre joli titre avant la fin, il ne faudrait pas que cela altère le message ! De plus les mots placés au début du titre ont plus de poids SEO.

Les astuces

  • Les signes doubles de ponctuation, et le tiret de césure, nécessitent 3 caractères espaces compris. Privilégiez des virgules simples pour économiser 1 caractère !
  • On peut remplacer les mots de transition longs par les deux points. On remplace alors « Marteau pour enfoncer des clous […] » par « Marteau : enfoncer des clous […] ».
  • Faites la chasse aux mots non porteurs de sens. Comme les mots suivants : toujours, jamais, très, alors, …

Particularités pour un eCommerce

Les champs à inclure

Le monde du eCommerce est très normé et il y a des codes à respecter, même si les consommateurs ne sont pas toujours capables de les énoncer explicitement. En ce qui concerne une fiche produit, sa balise title doit contenir les informations suivantes.

  • Nom commercial du produit
  • Caractéristique associée (couleur, quantité, volume, conditionnement, …)
  • Marque du produit
  • Texte de remplissage (précisions) pour satisfaire aux règles ci-dessus

Dans le cas d’un produit qui possède des déclinaisons (par exemple le volume d’une bouteille) alors on s’abstiendra d’inclure la caractéristique dans le titre puisqu’elle peut être modifiée avant l’ajout au panier. Alternativement on peut citer toutes les déclinaisons proposées au cas où un internaute les rechercherait.

Si jamais il manque à votre titre l’un de ces champs, c’est que vous avez très probablement manqué quelque chose en ne renseignant l’internaute que partiellement.

Panneau d’administration

Avec le logiciel de boutique Prestashop, cela se passe sur la page d’édition de produit, onglet « référencement ». Le champ est traduit en « balise de titre ».

Balise de titre sur Prestashop 1.6

Balise de titre sur Prestashop 1.6

Avec un autre CMS (Magento, WordPress avec WooCommerce, …) la procédure est similaire, ils permettent tous de modifier ce champ.

Les erreurs les plus répandues

Cet article pourrait s’arrêter là car tout est dit. Malheureusement les e-commerçants commettent souvent des erreurs par manque de temps ou de connaissances.

Problèmes de rédaction

  • Dupliquer un titre sur 2 pages. Chaque page est unique et donc chaque page mérite son titre.
  • Répliquer une tournure sur toutes les pages comme par exemple le nom du site.
  • Formules vides de sens. Par exemple « Bienvenue à … », « Page d’accueil », etc.
  • Énumération de mots clés peu naturelle à lire et fortement pénalisée par les moteurs de recherches.
  • Répétition trop prononcée des mots clés. Idem, pénalisé.
  • Mots en MAJUSCULES DIFFICILES A LIRE et plus rapidement tronqué par Google.

Problèmes de ponctuation

  • Un titre ne contient jamais de point final, ni dans un rapport manuscrit ni nulle part.
  • La virgule prend un espace après (pas avant).
  • Les signes de ponctuation doubles requièrent un espace avant et après.
  • Le titre commence par une majuscule. Certains noms propres ou noms de marques prennent une majuscule également. On ne mettra jamais une majuscule à un nom commun ou un adjectif.
  • Les noms de marque peuvent utiliser des majuscules, de même que les noms propres, mais pas les noms communs.

Problèmes liés à l’outil informatique

  • Le double espace, qu’il soit volontaire ou pas, ne doit pas exister.
  • Le titre ne commence pas par un espace.
  • Le titre ne se termine pas par un espace.

Avec toutes ces informations, il n’y a plus qu’à améliorer les pages de votre site ! Si vous vous interrogez sur telle ou telle mesure SEO vous pouvez faire appel à nos prestations de référencement.